C’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie

Prières de Saint François d’Assise

La pandémie et la mort qui nous séparent

Cette histoire a commencé en mai 2020 suite à la disparition de ma grand-mère. Son nom de baptême est Philomène (Filumena) qui signifie “fille de la Lumière”. C’est elle qui m’a élevé. Peu après ma naissance, ma famille est tombée en faillite. Sous le choc et la peur, ma mère a commencé à souffrir d’une maladie mentale. La maladie et ses conséquences l’a suivie jusqu’à son décès tragique quand j’avais 13 ans. Mon père était absent. Malgré son âge et sa pauvreté, ma grand-mère nous a tendu les bras. Elle assurait qu’il me manquait jamais d’amour.

En raison de la pandémie de Covid 19 et l’isolement obligatoire à mon retour au Vietnam, je n’ai pas pu être au chevet de ma grand-mère pendant ses derniers jours. Elle m’a attendu presque trois semaines. J’y suis arrivé un jour après sa disparition. Je croyais que c’était la fin de tous. Au contraire, c’était le début de cette histoire peu commune.

La conversion

Je n’étais pas un croyant malgré la foi de ma grand-mère. Après son décès, j’ai trouvé son rosaire avec lequel je l’ai vue prier des milliers de fois. Des milliers de fois j’ai entendu ses prières, pas pour elle, mais pour sa fille et ses petits enfants. Un soir, quelques jours après son inhumation, elle me manquait énormément. Sans trop réfléchir, sans rien attendre, je me suis mis à répéter ses gestes. J’ai commencé à prier la Vierge Marie avec ce rosaire. Je n’imaginais pas un instant que j’irais vivre des moments qui changeraient ma vie pour toujours.

Au bout de trente premières “Je vous salue Marie pleine de grâce …”, j’ai senti un parfum agréable et indescriptibe. Puis est arrivé un odeur du bois, plus précisément le bois du cercueil de ma grand-mère. J’ai senti sa présence. J’ai vu la salle graduellement remplie d’une lumière blanche. A ce moment là, j’ai soudainement compris que la mort ne signifiait pas la fin. Et j’ai commencé à croire, d’abord à la Vierge Marie. Il y avait la gratitude à la Vierge à qui j’avais prié puis j’ai reçu cette grâce.

Le début d’un projet

En suite, par hasard j’ai été offert une statue de la Vierge à l’Enfant. Avec ma nouvelle foi, je la trouvais si belle que je souhaitais l’offrir au monde. J’ai cherché et trouvé des artisans qui fabriquaient ces statues, et je les ai convaincus à joindre mes efforts. C’est ainsi qu’est né notre projet. De l’eau a coulé sous les ponts. Nous travaillons actuellement avec des artistes pour créer de nouveaux modèles de statues du Christ, de la Vierge et des saints. Mais l’essentiel du projet reste intact.

Les valeurs à partager

En réalisant ce projet, je souhaite, avec vous frères et soeurs, propager des valeurs chrétiennes que ma grand-mère m’a transmises. Ce sont la Charité et l’Espérance. Même dans les heures les plus sombres de notre vie, j’ai encore vu ses actes de charité envers les autres. Même dans les jours les plus difficiles de notre vie, j’ai toujours vu l’espoir sans faille dans ses prières, ses paroles et ses gestes. Comme j’ai reçu tant de charité et d’espoir de la part de ma grand-mère et à travers elle, j’aimerais offrir autant aux personnes qui en ont le plus besoin. Je ne peux pas le faire sans vous, frères et soeurs.

La Foi renforcée

Deux ans après le départ de ma grand-mère, l’enfant que nous attendions depuis 7 ans est arrivé dans la famille. C’était une fille. J’ai tellement voulu la voir grandir et la transmettre ma foi et mes convinctions. Mais les premiers jours de sa vie étaient aussi ses derniers jours. Ma fille a quitté ce monde trop tôt. Dans ces jours là, je me suis mis à comprendre partiellement et croire vraiment au Christ cruxifié. J’ai appris à lui confier le corps, l’âme et la vie de ma fille et de moi même.

J’ai nommée ma fille d’après ma grand-mère et ma mère, Filumena Thanh-Tam. Oui, elle a le coeur pur comme ses prénoms indiquent. Maintenant, il y a ma grand-mère, ma mère et ma fille qui veillent sur moi. Les empreintes de ma fille, je les porte pour toujours comme le symbol de ce projet, de notre amour et de notre Foi.

Le projet continue

Plus que jamais, je me donne corps et âme à réaliser ce projet. Nous créons, produisons et distribuons des statues catholiques pour contribuer aux actes catholiques : protéger la Vie surtout celle des enfants à naître, respecter la dignité humaine surtout celle des personnes vulnérables et semer l’espoir chez les enfants des familles précaires.

La Charité et l’Espérance, ce sont nos valeurs. Travailler avec vous tous pour rendre ce monde plus fraternel, juste et durable, c’est notre mission.

Si vous partagez nos convictions, rejoignez-nous. Laissez-nous un message ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut